Le SMV reçoit l’un des favoris de la poule ; Chartres

Ce n’est pas une partie de plaisir que s’apprête à livrer le SMV au Grévarin samedi.
En effet, l’adversaire visiteur n’est autre que Chartres qui a nettement annoncé la montée en LSL la saison prochaine. Cela fait deux ans que les Chartrains manquent l’accession lors des play-off, malgré le plus gros budget de Proligue. Cette année les dirigeants ont encore fait fort et sur le papier, l’équipe est vraiment impressionnante.
Mercredi soir, les hommes du Président Bisson ont  vraiment fait de la résistance contre Montpellier, donnant du fil à retordre aux champions d’Europe ne cédant qu’en seconde période.
Les coéquipiers de Grahovac auront donc à cœur de vite effacer cette défaite pour regagner la confiance et ils auront à cœur également de triompher au Grévarin, battus lors du match de coupe de France et faisant match nul en championnat, un mauvais souvenir qu’ils n’ont sans doute pas oublié ! Du côté SMV, il faudra retrouver un peu de confiance pour bien figurer, car l’adversaire est vraiment de taille et B. Pavoni en est conscient :  » Ce match de Chartres arrive après une trêve internationale pendant laquelle on a essayé de recharger les batteries. Pour moi, cette équipe de Chartres est la plus forte de la poule tant en quantité qu’en qualité de joueurs, avec des recrues comme l’Ukrainien S. Onufriyenko, en provenance d’Aix et qui avait fait les beaux jours du PSG, du Qatari Y. Ben Ali, auteur de 6 buts contre Montpellier et qui fait des misères à toutes les équipes depuis le début de la saison, ce sont deux joueurs qui leur apportent un plus incontestable. À ces derniers viennent s’ajouter Tchitchombi, Molinié, les ailiers Feutrier et Kieffer, le Russe Kudinov et l’excellent gardien Grahovac, une équipe très forte et difficile à manœuvrer. On fera donc avec les moyens du bord, on va essayer de retrouver un peu d’allant, un peu d’engagement, sachant qu’il y aura des matchs plus abordables pour nous avec des confrontations directes avec Cherbourg, Grenoble, Nice, des matchs où il faudra donner le maximum. »
La saison est encore longue et avant tout il faut aux coéquipiers de F. Garcia retrouver la confiance qui leur manque. Faute de victoire, une bonne résistance serait déjà un signe encourageant.

Attention; match à 20h30 au Grévarin Samedi !

Vous pouvez réserver vos billets en ligne en cliquant ICI