Le SMV héroïque surprend Strasbourg, victoire 24-20 (13-8)

Il fallait le faire et ils l’ont fait ! Strasbourg était l’une des deux équipes à battre pour entretenir l’espoir. Et les protégés de B. Pavoni n’ont pas fait dans la demi-mesure, si l’on excepte les deux premières minutes où les Alsaciens avaient un but d’avance, Les « Rouges et Bleus » auront mené toute la rencontre avec 5 buts d’avance à la pause, 13-8, ils ne coupaient pas leur effort, bien au contraire et mettaient l’équipe locale sous l’éteignoir ! Menant même de 9 buts 11-20 41 ème.

Un temps fort Strasbourgeois coïncidant à un temps faible visiteurs, ces derniers effectuaient une belle « remontada », revenant à 5 longueurs, 16-21 à la 51 ème. Le SMV allait-il craquer dans les dernières minutes, victime de trop d’efforts durant cette partie ? Que nenni ! Ils retrouvaient l’énergie suffisante et ils s’imposaient 24-20 au terme d’une partie héroïque.

Si toute l’équipe est à féliciter pour sa défense infranchissable surtout en première période, seulement 8 buts encaissés et un F. Garcia éblouissant, 19 arrêts à près de 50 %. L’attaque n’était pas en reste avec C. Boe à 8 buts ! Et vous pouvez le croire, c’est presque un exploit accompli par les Normands, car généralement les hommes de B. Boesch sont plutôt difficiles à manœuvrer à domicile et des ex-clubs de Lidl Star Ligue Saran et Massy, s’y sont cassé les dents. C’est vraiment en défense que le SMV a gagné le match, ne lâchant rien jusqu’à la 45ème minute ! B. Pavoni était plutôt heureux de l’issue de la rencontre : « Dur, dur, on a pratiquement mené tout le match. Un combat de tous les instants, on s’y attendait ! Pour l’emporter il fallait maintenir l’équipe adverse à moins de 25 buts, mission accomplie avec une défense de fer et un excellent Fernando. Maintenant, compte tenu des résultats nous sommes maîtres de notre destin, mais il nous faut encore une victoire ! « 

C’est vrai, maintenant les hommes du Président Thauvin sont seuls maîtres de leur destin, Grenoble a été battu à Saran et Nice s’est inclinée chez lui face à Dijon. Ils pointent actuellement à la 11ème place à égalité avec Nice à 1 point de Strasbourg 10ème mais avec un point de plus que Grenoble. Le match SMV Sélestat de la semaine prochaine sera le juge de paix pour le maintien. En cas de victoire, mais rien n’est acquis, le SMV serait sauvé ! Encore une rencontre sous haute tension au Grévarin.

Les joueurs et la marque

Strasbourg: Dans les buts Duchêne 9/21, Daskaloski 4/16

Martin 0/1, Hugar 2/4, Racon, Liard,Villen, Baillet, Robyns 5/10, Mika 1/1, Lefèbvre 0/2, Parisini 4/5, Skatar 3/7, Bonnenmberger 1/4, Portes 0/1, Muller 4/11 entraîneur B. Boesch.

SMV F. Garcia 19/39, N. Gauthier.

O. Benali 3/6, M. Tike 1/1, P. Champin, D. Bulzamini 1/3, E. Muyembo 2/5, A. Pochet, L. Dubois 2/4, N. Slassi 3/3, V. Indjic 2/3, L. Belliman, A. Canoine, N. Zeljic 2/6, J. Luciani, C. Boe 8/13. Managers B. Pavoni assisté de J. Delaporte.