Le SMV battu par une belle équipe de Chartres 26-21

À l’examen sec du score, l’on pourrait dire ; encore une défaite ! Mais cette fois-ci, le SMV s’est incliné face à ce qui se fait de mieux dans la poule et à 9 minutes du terme de la rencontre, deux petits buts séparaient les deux équipes, (19-21).
Le travail aura donc payé durant la mini-trêve internationale, le SMV présentant un meilleur visage mais connaissant malheureusement encore quelques temps faibles, ce qui est interdit face à de telles équipes.
D’entrée de jeu, ce sont les locaux qui ouvraient la marque par M. Tike en contre-attaque, avantage aussitôt contesté par S. Kudinov. Si C. Boe inscrivait le deuxième but, Tchitombi répliquait dans la foulée, (4e). Le match était lancé et bien lancé. À la surprise générale, le SMV prenait la direction des opérations, C. Boe, O. Benali et E. Muyembo inscrivant 3 buts, Chartres restant muet durant ce temps (5-2, 9e). Les supporters se prenaient à rêver ! Mais les visiteurs avec leurs joueurs expérimentés ne paniquaient pas et revenaient à la marque six minutes plus tard (5-5), ils prenaient même l’avantage dans la minute suivante. Il s’ensuivait un chassé-croisé, chaque équipe égalisant puis prenant l’avantage. Le mot final restant à Chartres qui menait de deux buts à la pause (14-12).
L’avantage n’était pas irrémédiable, mais la question était sur toutes les lèvres, le SMV allait-il tenir ?
La réponse était donnée à la reprise, les « Rouges et Bleus »  démarraient bien pour égaliser et même prendre les commandes du match (17-16, 37e, C. Boe) et même de deux buts quelques minutes suivantes (18-16, 39e, L. Dubois). Une dernière égalisation (18-18,41 e, S. kudinov) C’est alors que le gardien visiteur Candeias allait rentrer en scène pour son équipe de la meilleure des façons, annihilant les dernières velléités offensives des locaux, à l’image de M. Tike qui se voyait détourner quatre contre-attaques de suite. Puis C. Boe, exemplaire jusque-là, voyait également son penalty détourné. Chartres retrouvait du tonus et s’envolait justement vers la victoire (19-21, 51e) pour l’emporter de 5 longueurs au coup de sifflet final 21-26.                                                                                                                                                       B. Pavoni, s’il regrettait évidemment la défaite, au vu du déroulé de la rencontre restait optimisme pour l’avenir : » Tout le monde sait que Chartres c’est une grosse équipe, malgré tout, je n’ai pas l’impression ce soir qu’on ait été ultra-dominé par cette équipe, j’ai vu du côté SMV une équipe combative qui a essayé de faire des choses, avec pas mal de maladresses à la finition, c’est un problème récurrent ces derniers temps. J’ai vu une équipe combative qui a n’a pas lâché, j’espère que ça va perdurer et que ça annonce des jours meilleurs, en tout cas on va faire tout ce qu’il faut pour essayer de traverser ce mauvais moment qui est capital pour nous, maintenant arrivent des adversaires directs pour le maintien, à commencer par Nice la semaine prochaine. Moi je vois aussi une équipe à l’entraînement qui fait ce qu’il faut, il n’y a pas de tricheurs dans cette équipe ! On est vraiment dans un moment où l’équipe manque un peu de confiance, ça, se voit sur la finition, sur certains choix, sur certaines pertes de balles, mais on n’est pas résigné et on va se battre jusqu’au bout ! »

Chartres
Gardien: Grahovac, 2 arrêts sur 12 tirs Candeias 12 arrêts sur 21 tirs dont 1 / 1au penalty.
Mikita, N4DIAYE 1/1 , Feutrier 5/5, Kieffer 1/1, Kudinov 3/8, Onufriyenko 6/11, Cham, Benezit 1/2, Ben Ali 4/8, Roche 1/1, Tchitombi 4/7
Entraîneur : J. Delarue.
SMV
Gardiens : Garcia cap: 6 arrêt sur 21 tirs Gauthier: 3 arrêts sur13 tirs
Joueurs de champ : Champin , Benali 3/3, Canoine 1/2, Muyembo 4/6, Belliman, Mascot, Pochet, Bulzamini, Slassi 2/4, Boe 6/11, Dubois 3/5, Tike 1/6, Bouteiller 1/2
Entraîneur : Benjamin Pavoni assisté de Jérôme Delaporte.