Le SMV battu par Limoges 25-27 (13-13)

Le début de rencontre aura été des plus difficile pour les « Rouges et Bleus » qui en plus d’affronter une bonne équipe de Limoges, se sont trouvé également deux adversaires de poids, les arbitres de la rencontre qui ont été inconséquents durant le premier quart d’heure sifflant des fautes à sens unique pour les locaux, V. Indjic et A. Canoine avaient écopé de deux minutes chacun alors que Limoges ne prenait son premier carton jaune qu’à la 12 ème minute ! Et que dire de l’excellent gardien Anotel qui chambrait le public au nez et à la barbe des directeurs du jeu et du délégué qui ne sanctionnaient pas. A ce rythme, les locaux voyaient les visiteurs prendre 4 longueurs d’avance (8-4, 12ème) Mais les coéquipiers de F. Garcia ne laissaient pas tomber et avec un collectif retrouvé revenaient à la marque avec un L. Belliman retrouvé (5 buts), pour égaliser à la 25 ème (11-11). La pause étant atteinte sur un score de parité (13-13).

La seconde période était presque la copie conforme de la première, les deux équipes se rendant coup pour coup jusqu’à une dernière égalité à (18-18, 39ème), Un coup d’accélérateur plus tard, Limoges se retrouvait avec 4 buts d’avance (22-18, 45ème). À la 47ème minute sous l’impulsion de C. Boe et A. Canoine, le SMV revenait à 2 buts (20-22). Le SMV subissait alors la vindicte d’un des arbitres, adressant un carton rouge à A. Canoine, un carton rouge qui au départ ne faisait pas l’unanimité entre les deux directeurs de jeu, l’un des deux ne prônant que deux minutes ! Il était clair que privé de son canonnier du moment le SMV allait avoir beaucoup de peine à revenir L. Dubois redonnait un peu d’espoir aux locaux (22-23, 50e). Limoges prenait alors la direction des opérations, l’emportant 27-25 au coup de sifflet final.

Une partie à vite oublier, car les hommes de B. Pavoni doivent se ressaisir avant d’aller affronter Nice, un adversaire direct au maintien vendredi prochain.

B. Pavoni se montrait déçu par ce résultat : » Oui, je suis déçu parce que l’on avait l’ambition d’enchaîner après le match qu’on avait fait ici contre Saran par une victoire, malheureusement on n’a pas été capable de rééditer notre performance de la dernière fois. Ça, s’est joué à pas grand-chose, une entame de match où on court derrière l’adversaire, on arrive à revenir dans le match, puis encore un passage à vide en milieu de deuxième mi-temps, on est un de plus sur le terrain et on n’arrive pas à concrétiser nos actions, dans le même temps ils sont efficaces et font un écart qui s’est révélé décisif sur cette fin de match, maintenant on s’est battu jusqu’au bout, on n’a pas lâché, on ne lâchera pas. Il va falloir maintenant se battre à chaque match pour rester en vie et y croire jusqu’au bout. »

SMV dans les buts , F. Garcia 9/28, N. Gautier 4/12 dont 1P.  M. Tike 1/1 P. Champin 1/2, E. Muyembo 0/0, O. Benali 1/4, A. Pochet 0/0, N. Slassi 0/1, V. Indjic 1/1, L. Belliman  5/8, A. Canoine 4/5,L. Masco 0/0, L. Dubois 3/4, C. Boe 8/12, N. Zeljic 1/1, D. Bulzamini 0/1. Entraîneur B. Pavoni assisté de J. Delaporte.

Limoges : Ternel 5/9, Moreau 5/9 (dont 2/2 pen.), Mancelle 8/10 (dont 5/6 pen.), Bolaers 3/3, Malfondet 1/2, Darras 3/5, Rios 2/5.
Gardiens : Annotel 5 arrêts (dont 0/2 pen.), Serdarevic 3 arrêts (dont 0/2 pen.)