Beau résultat du SMV qui bat Nancy chez lui 26-24 (13-12)

Au lot habituel des absents connus, A. Canoine, R. Vital et V. Indjic, c’est P. Marrochi qui devait déclarer forfait, victime d’une déchirure musculaire, excusez du peu ! Bien des équipes auraient  accusé le coup et sombrés avant d’avoir jouer, mais au SMV, on ne connaît pas et tant que le match est jouable, on joue! C’est là qu’on peut voir tout le bon travail effectué par B. Pavoni tout au cours de la saison, car les « Rouges et Bleus » ont souvent plié, mais à de rares exception comme lors de la rencontre contre Billère n’ont jamais rompu, en définitive, ils n’auront fait qu’un match au complet, le plus souvent jouant avec trois où quatre absences. Chapeau Messieurs.

Pourtant le match ne débutait pas sous les meilleurs augures pour les hommes de F. Garcia qui après une égalisation par C. Boe, subissaient la pression locale et Nancy prenait une avance substantielle (7-3, 14ème). Il faut dire que le gardien local O. Ivesic faisait des prouesses dans sa cage. Un temps mort judicieux permettait d’arrêter l’hémorragie, mais Nancy gardait pendant de longues minutes ses quatre  buts d’avance ( 9-5, 18ème). Mais le SMV montrait de meilleurs dispositions et peu à peu par A. Sarr (7buts), A. Mathinier et deux buts de S. Massard refaisait son handicap (9-9, 22′ 30″) puis 10-10 par L. Dubois une minute plus tard. Les visiteurs égalisaient encore à 11 partout par L. Dubois, puis prenaient définitivement l’avantage par l’inévitable A. Sarr, La pause étant sifflée sur la marque de 13-12 pour le SMV, L. Dubois ayant marqué dans l’ultime minute. N. Gauthier qui avait fait sa rentrée à la 20ème minute s’étant montré intraitable durant ces dix dernières minute, il terminera la rencontre avec 60% d’arrêts, un exploit pour un gardien.

En seconde période, le SMV prenait les commandes du match, menant rapidement de trois buts (16-13, A. Pochet 36ème). Mais Nancy s’accrochait et égalisait à 16 partout à la 42ème minute, reprenant même l’avantage trente seconde après 17-16. B. Pavoni prenait un temps mort qui s’avérait judicieux, D. Bulzamini redonnant l’avantage a son équipe. La fin de la mi*temps était à l’avantage du SMV qui bien que prenant les commandes de la rencontre ne parvenait pas à faire un écart de plus de 2 buts, concédant même une dernière égalité (23-23 , 55ème). N. Slassi, puis D. Bulzamini écartaient le danger et les visiteurs s’imposaient 26-24 sur un dernier but de……A. Sarr.

Une belle opération comptable pour le SMV qui au jeu des autres résultats termine 7ème du championnat  et premier club Normand !

La feuille de match :