Le SMV débloque son compteur face à Dreux 27-25 (9-11)

Ce match entre les deux derniers de la poule a tenu toutes ses promesses, la défaite étant synonyme de dernière place pour les perdantes. L’enjeu nous a valu un match à suspens, disputé de bout en bout, un match plein d’espoir pour les protégées de P. Bonte qui ont montré une force de caractère peu commune et quelques belles phases de jeu qui auront procuré un réel plaisir aux nombreux supporters présents.

Les choses commençaient bien pour les locales qui menaient rapidement les opérations. Mais les visiteuses, bien emmenées par Oussoukpevi revenaient au score pour égaliser à 4 partout. Il s’ensuivait une longue période sans but, les tireuses échouant le plus souvent sur des gardiennes très présentes à l’image d’E. Perche dans les buts locaux, dernier barrage efficace qui enrayait bon nombre de contre-attaques Drouaises. Mais les « Rouges et Bleues » ne pouvaient éviter d’être menées 11-9 à la pause.

La seconde période partait sur un meilleur rythme avec des locales qui par F. Dallet (8 buts) et C. Chevallier (7 buts) revenaient rapidement à la marque et prenaient même un substantiel avantage de 3 buts à la 45e. Le match était pratiquement dans la poche des locales, d’autant plus que J. Bertin qui avait remplacé E. Perche dans les buts multipliait les bons arrêts. Mais Dreux en avait décidé autrement, les visiteuses exploitaient bien toutes les failles locales et revenaient dans la partie pour mener de 2 buts à 10 minutes du terme. P. Bonte posait son dernier temps mort et les consignes semblaient respectées car quelques beaux mouvements collectifs plus tard avec de belles actions qui se terminaient sur L. Albignac (5 buts), le SMV recollait à la marque A. Lefebvre, et l’explosive F. Dallet achevaient le travail, les coéquipières de C. Chevallier remportant leur première victoire de la saison. Il faut espérer que celle-ci, obtenue avec la manière en appellera d’autres.

Les filles et la marque : Dans les buts E. Perche (8 arrêts), J. Bertin (5 arrêts). M. Maurer, C. Chevalier (7), M. Joly, C. Villedieu (2), Fe. Bastaraud (2), Fi. Bastaraud, L Albignac (5), M. Pimentel-Costa, A. Lefebvre (3), F. Dallet (8). Manager P. Bonte assisté de P. Fosset et de Y. Albignac.