Nouvelle défaite du SMV a Oissel 34-27 (16-12)

Si S. Clémentia faisait son entrée, J. Pitre était absent.

Pris à la gorge d’entrée, les « Rouges et Bleus » concédaient un 5-0 pour finalement revenir à cinq minutes de la pause à un petit but d’écart (13-12), mais une accélération des Osséliens portait la marque à16-12 à la pause.

La seconde période devait malheureusement à l’image de la première avec une équipe locale dominante et des visiteurs qui avaient beaucoup de peine à s’organiser tant en attaque qu’en défense. Tant et si bien que le SMV prenait l’eau (31-19,50ème). Finalement le meilleur s’imposait et Oissel l’emportait 34-27 au coup de sifflet final.

Il était déçu J. Delaporte, du résultat évidemment, mais surtout de la manière dont il s’était déroulé :  » On a fait un match très très moyen, avec des moments catastrophiques, notamment une entame ou l’on prend un 5-0 au bout de cinq minutes. On a un déficit entre les choses inintéressantes qui ont bien marché et celles qui n’ont pas été. Ça a été compliqué en défense où l’on a constaté un manque de cohésion. Je dirai que ce soir, la meilleure équipe a largement gagné. Il faut très vite se remettre en question car dans les intentions, la volonté et le combat on a pêché ce soir, il y a des choses à régler à la fois sur le plan tactique et sur le plan des relations à deux ou a trois. J’ai managé en faisant participer tout le monde afin d’essayer de trouver les bonnes associations. Mais force est de constater que sur le plan mental et de-là détermination on doit montrer autre chose que ce que l’on a vu ce soir. »

Les hommes et la marque:dans les buts: F. Garcia, L. Breton  et L. Demaire. A. Delaporte, M. Legrain, M. Babic, S. Toure (2), J. I. Cantore (5), K. Cabit (4), A. Pochet (3), M. Sidibe (4),T. Andreau (2), U. Trémolliere, S. Clémentia(7). Manager J. Delaporte.