Marolles domine le SMV en finale : 32-24 (15-11)

Privés pour ce match de leur gardien emblématique F. Garcia touché à un genou, les hommes de J. Delaporte n’auront rendu une copie parfaite pendant une vingtaine de minutes. Mais passé ce moment de domination, les joueurs de Marolles, plus présent en défense, assurant un pressing constant d’homme à homme perturbaient les velléités offensives des « Rouges et Bleus » qui trouvaient avec les gardiens adverses un rempart infranchissable. Très physiques, avec cette défense soudée et des tireurs puissants, les visiteurs prenaient le contrôle du match menant 15-11 à la pause.

La seconde période était à l’image de la première, des attaquants locaux, qui même seuls en contre-attaque perdaient leur duel face aux excellents gardiens visiteurs, des penaltys manqués, bref tous les ingrédients pour perdre une partie. Du côté Marollais, une attaque bien huilée qui inexorablement creuse l’écart avec un bilan assez lourd en fin de rencontre 32-24 pour les visiteurs au coup de sifflet final. Attentif à la situation, J. Delaporte analyse sereinement la rencontre : » Lourde défaite à l’arrivée, huit buts, c’est beaucoup, prestation offensive contrastée par rapport à ce qu’on a pu voir hier. Malgré les trente-deux buts encaissés, je suis assez satisfait de ce que j’ai pu voir en défense dans l’ensemble, tout n’a pas été parfait loin de là, mais je trouve qu’on a été un peu plus consistant. Malheureusement à l’image de ce début de match où l’on récupère quatre ballons et on est incapable d’en mettre un au fond, ça a été un peu notre problème toute la partie, après, c’est vrai qu’on est dans l’urgence on fait quand même des rotations, et derrière on court après le score, c’est difficile, car Marolles est une belle équipe qui à mon avis va faire une belle saison, et nous, il faut qu’on avance un peu plus j’aurai aimé que l’attaque et la défense soient réunies ce soir, ça n’a pas été le cas mais il nous reste trois semaines pour préparer notre premier match de championnat, donc on va continuer à travailler, on a un match mercredi à Oissel et un autre samedi prochain au Grévarin. Donc on va ajuster tout ça. » Donc, prochain rendez-vous des supporters du SMV toute la journée du samedi 5 septembre avec Assemblée Générale le matin, divers ateliers hand l’après-midi pour les jeunes et match amical le soir de l’équipe A mais nous en reparlerons.

Les hommes et la marque :

SMV : dans les buts L. Breton (cap.) et L. Demaire. A. Delaporte, M. Legrain, M. Babic, S. Toure, J. I. Cantore (1), K. Cabit (6), A. Pochet (3), M. Sidibe (6), J. Pitre (6), T. Andreau (2), U. Trémolliere. Manager J. Delaporte assisté de B. Coeuré.

Marolles HB: Mahet (1), Zerbid, Thibout, Dolique (3), Gravelot (1), Angayo, Siracusa, Lemal, Kante (7), Rives (2), Pouget, De Wilde (4), Talazac (6), Bertran, Garaud, Jourdan (1), Gary, Launay (1). Manager Beau assisté de Lemal.

Pour la troisième place, Oissel a triomphé de Saint Valéry 30-27 après un match animé où Saint Valéry, dominé par Oissel a trouvé les ressources pour ne pas sombrer.