Le SMV s’impose dans les dernières minutes à Pau 28-26 (16-12)

L’ouverture du score était à l’avantage de Pau qui inscrivait le premier but par Jomat. Il fallait attendre 5 longues minutes pour voir le SMV égaliser par A. Pochet et déjà, le capitaine visiteur F. Garcia (19 arrêts !) s’était illustré dans sa cage. Le SMV continuait sur sa lancée, mais avait le plus grand mal à décrocher Pau. Il fallait attendre la 21e pour voir les « rouges et Bleus » prendre un avantage de 3 buts (11-8, A. Pochet). À la pause, les visiteurs rejoignaient les vestiaires avec 4 buts d’avance 16-12.

On croyait le plus dur effectué, d’autant plus que le SMV semblait s’envoler (19-13, 35e, L. Lagier-Pitre). Mais les locaux n’abdiquaient pas et effectuaient but par but une remontée improbable quelques minutes avant. Ils revenaient ainsi à 3 buts (19-22, 46e) bien soutenus par leur gardien Astydamas (16 arrêts !) À la 50e minute, le SMV subissait un réel coup dur avec la disqualification de leur meneur L. Lagier-Pitre qui écopait d’un carton rouge. Trois minutes plus tard, Pau-Nousty égalisait à 23 partout. Mais T. Onchev et F. Rodrigues -Fortes retardaient l’échéance, ne pouvant empêcher les locaux de prendre l’avantage (26-25, 57e), Astydamas continuant son festival d’arrêts Il restait 2 minutes à jouer et les visiteurs voyaient S Clémentia exclu pour 2 minutes T Onchev maintenait l’espoir d’un nul (26-26). Mais F. Rodrigues-Fortes et A. Vergely forçaient la décision dans les derniers instants et le SMV l’emportait 28-26 sur un ultime arrêt de son héros de la soirée, F. Garcia. B. Guillaume se montrait satisfait de la prestation de ses troupes et surtout de revenir avec les 3 points : » Match disputé, pour autant on a fait une première mi-temps satisfaisante, un début de deuxième aussi ce qui fait qu’on les avait mis à 5-6 buts, ça, c’était pas mal mais après, ils nous ont sorti un 7 contre 6 pour essayer de se faire la cerise qui a pas trop mal marché, bien qu’on ait défendu sérieusement, d’autant plus qu’on a peiné à mettre des buts à partir de ce moment-là, ils sont d’abord revenus, puis passés devant, mais, malgré tout, grâce à notre défense qui a tenu le coup, on a réussi à prendre le match. »

Les hommes et la marque :
SMV : Les gardiens F. Garcia,(19 arrêts) J. Gourville (1 arrêt), A. Pochet (6), A. Vergely (5), L. Lagier (4), S. Clementia (4), H. Bouteiller, T. Onchev (2), V. Indjic (2), F. Rodrigues-Fortes (5), Q. Gaillard. Manager B. Guillaume

Pau-Nousty: Gardiens Astydamas (16 arrêts), Baige Ke, Baige Ki (1), Basmali*Gomez (6), Bergerou B (2), Bergerou D., Chibani (1), Diaz-diez (2), Fernandez, Jauneau (2), Jomat (4), Lamude (4), Monot, Thiel (4). Manager Laborde-Candoumecq.