Le SMV se déplace chez le leader St Privé/Olivet.

Reprise du championnat pour les « Rouges et Bleus » qui, après deux semaines sans matchs vont affronter le leader Saint Pryvé Olivet, la seule équipe invaincue du championnat avec 3 matchs gagnés pour 3 matchs joués. Si les joueurs du SPOH sortent d’un match maîtrisé de bout en bout à Dreux, victoire 30-27. Pour les partenaires de F. Garcia, il faudra faire abstraction de cette rencontre catastrophique à Dreux et le non-match en seconde période. J. Delaporte part un peu dans l’inconnu pour cette reprise : » Même si le classement est illisible actuellement, on ne sait plus qui a joué, qui n’a pas joué, on va se déplacer chez une équipe qui a joué trois matchs, puisque son premier match a été arrêté à la mi-temps alors qu’ils étaient menés de 6 buts par Maisons-Alfort. Depuis, ils ont enchaîné trois victoires, dont deux à l’extérieur, dont Dreux où on s’est incliné, c’est le leader du championnat, maintenant, j’espère que le match de Dreux nous a servis de leçon dans l’aspect mental déjà, car pour rappel on a mené ce match pendant une vingtaine de minutes et on a commencé à se liquéfier et surtout une deuxième mi-temps où on a été aux abonnés absents en plus de l’inefficacité offensive, je souhaite qu’on progresse là-dessus et je veux le voir dès samedi. Après, un match reste un match et j’espère que les joueurs ont hâte d’y être pour laver l’affront de Dreux. Je veux qu’on avance. A priori, on a deux matchs de suite et après c’est l’inconnu car les clubs Parisiens ne sont pas prêts de jouer au handball, je ne sais pas ce qu’il faut attendre de cette première partie de saison, l’essentiel étant que les licenciés et toutes leurs familles soient en bonne santé, le reste on verra après. »

C’est vrai, il est bien difficile de se projeter dans l’avenir, comme toutes les équipes, le SMV doit prendre les matchs au jour le jour et aujourd’hui ils se doivent de donner le meilleur contre le leader qui possède en son sein le deuxième buteur de la poule Duchesne avec une moyenne de 8 buts par match. Les « Rouges et Bleus » devront eux se passer d’A. Pochet.

Place au sport, coup d’envoi à 20 heures au gymnase de Belle Arche.