Le SMV partage les points avec Sarrebourg, 25-25 (14-13)

Le match s’annonçait délicat à Sarrebourg et de fait il le fut ! Le SMV semblait prendre la direction des opérations en première mi-temps, mais les hommes de Roméo s’accrochaient, avec pas moins de 8 égalisations durant cette période, une première mi-temps qui tournait court à la 20e, F. Rodrigues se voyait sanctionné d’un rouge pour une grosse faute sur un adversaire, il devait quitter ses partenaires qui n’avaient pas besoin de ça ! Malgré tout, les « Rouges et Bleus » tenaient bon, Mais ne pouvaient empêcher une dernière égalisation à 30 secondes de la pause et finalement les deux équipes rejoignaient le vestiaire avec un petit avantage d’un but 14-13 à la pause. Mais le plus dur restait à venir à la reprise, les coéquipiers de F. Garcia devant se priver de deux joueurs exclus temporairement dans la dernière minute.

À 4 joueurs contre 6, le SMV perdait pied et était rapidement mené de 4 longueurs (17-13, 32e). Mais les protégés de B. Guillaume n’abdiquaient pas et refaisaient peu à peu leur handicap, allant même jusqu’à égaliser (20-20, 44e). Mais Sarrebourg reprenait un léger avantage avant de se voir rejoindre à la 53e (23-23). Cette fois-ci, ce sont les camarades de B. Gassama, très en verve (7 buts) qui reprenaient la direction des opérations, ils menaient encore 25-24 à 8 secondes de la fin quand les arbitres décidaient d’accorder un penalty à Sarrebourg, un joueur visiteur ayant soi-disant fait une faute volontaire pour « protéger le score ! » Ce coup du sort permettait aux locaux d’égaliser sur le buzzer.

B. Guillaume, à chaud, ne cachait pas sa déception «  Les circonstances de fin de partie font qu’on est plutôt déçu de ne pas avoir pris le match. C’est dommage, la balance des sanctions a pesé beaucoup plus lourd de notre côté. Comme toujours sur un match nul on est toujours dans un doute de sentiments, d’autant plus qu’on a souffert tout le match et qu’on était en train de prendre l’ascendant sur la fin et c’est dommage de ne pas le valider par une victoire, c’est comme ça ! ».

Les hommes et la marque:
SMV: Dans les buts F. Garcia ( 5 arrêts), J. Gourville ( 8 arrêts),  Q. Gaillard (1), A. Vergely (2), J. M’Tima (3), A. Pochet(4) , L. Lagier Pitre (3), B. Gassama (7), f. Rodrigues-Fortes, S. Clémentia (4), V. Indjic (1). Manager B. Guillaume.

Sarrebourg: Dans les buts Lagrange (2 arrêts) et Pages (7), Canton, D’hondt, Douchet (4), Grandjean(10), Limouzin (1), Milhavet, Pogacnik (4), Postal (2), Romero (2), Rondel, Voegtlin, Weiss (2). Manager Bondant assisté de Kozlicic