Le SMV bat Oissel 37-30 (17-18) et accède à la finale

La victoire est là certes, mais J. Delaporte attendait un peu mieux de ses hommes sur le plan défensif et il s’explique : » J’étais un peu mécontent à la mi-temps parce que j’avais attaché pas mal d’importance à la défense et à la pause on avait pris 18 buts, c’est beaucoup trop à mon goût. On réussit à corriger le tir en deuxième période en prenant beaucoup moins de buts. De toute façon, je savais que tout n’était pas réglé ce soir, c’est le premier match, on s’est laissé dominer par l’engouement de cette équipe de Oissel, notamment dans les duels défensifs où l’on n’était pas très mobile avec beaucoup trop d’espace entre nous. Maintenant on a su corriger le tir en deuxième, c’est plutôt positif, on a des choses à régler, des articulations qui n’ont pas été toujours performantes, un petit manque de lucidité par rapport au profil de joueurs qu’on avait en face de nous. En attaque, ça a été une alternance de choses assez positives, mais on a joué un moment sous un faux rythme, on voulait trouver des solutions un peu trop rapidement dons ça a occasionné des pertes de balle. On a encaissé au jeu à 6 sans gardien 4 ou 5 buts ça n’avait pas été travaillé à l’entraînement, le timing de sortie n’était pas bon, on va le corriger et puis, on a pu voir de belles opportunités offensives lorsqu’on a un peu plus joué ensemble. On a surtout fait participer tout le monde et je suis assez content de ce qu’ont pu proposer les petits jeunes qui viennent compléter l’effectif voilà, à l’arrivée ça fait une victoire, même si j’avais dit que le score m’importait peu, c’est toujours bien de gagner le match. Maintenant on va se reposer et essayer de corriger là où on a été déficient pour le match de demain. » A noter que malgré les impositions sanitaires, ce sont 250 personnes qui garnissaient les tribunes du Grévarin

Les hommes et la marque : dans les buts F. Garcia, L. Breton et L. Demaire. A. Delaporte (2), M. Legrain, M. Babic (3), S. Toure (2), J. I. Cantore, K. Cabit (6), A. Pochet (4), M. Sidibe (5), B. Coeuré, J. Pitre (7), T. Andreau (7), U. Trémolliere (1) Manager J. Delaporte.

A Oissel: Dans les buts S. Faidi, S. Houays, T. Gervais (3), C. Benard(2), S. Goupillot(6), L. Messager (5), J. Chevallier (1), A. Lucas (1), H. Bouteiller (1), R. Gérard(3), Y. Aîtn Messaoud, A. Brahiti, P. Lemanissier, H. Bel Kenfard. Managers MM P. Decaux et D. Lamy.

Marolles HB – Saint Valéry HB 25-24 (13-13).

C’est la solide équipe de Marolles qui disputera la finale contre le SMV. Après un match fougueux de part et d’autre, ce sont les Marollais qui se sont imposés en toute fin de rencontre.