S-Clementia

Jusqu’au bout du suspens, le SMV bat Gonfreville: 26-25

S-ClementiaIl aura fallu attendre les 7 dernières secondes pour la désignation du vainqueur de ce derby, haletant de bout en bout. Gonfreville et son excellent gardien M. Kreiss auront, toute la partie fait douter un SMV nouvelle mouture qui ne s’attendait pas à une telle réaction. De plus le corps arbitral aura fait son show tout au long d la partie et surtout dans les 3 dernières minutes, de trop nombreuses exclusions incompréhensibles obligeant le SMV à jouer à 4 joueurs de champs.

D’entrée de jeu, les locaux prenaient un avantage de 3 buts (5-2, 9éme). De nombreux arrêts de M. Kreiss annihilant les volontés offensives d’un SMV pas très tranchant en ce début de période. La marque évoluait lentement et il fallait attendre la 20ème minute pour voir les « rouges et bleus égaliser à 9 partout. A la pause, tout était à refaire les deux équipes regagnant les vestiaires sur un score de parité (12-12).

L’effet Pavoni portait ses fruits durant la pause et rapidement par P. Marrochi(2 fois) et C. Corneil le SMV prenait un avantage de 3 buts (12-15,33ème). P. Marrochi était alors sévèrement sonné le défenseur local écopait de 2 minutes, sur une faute a peu près semblable, C. Dauvergne obtenait…. un rouge! (37ème) allez comprendre. C. Corneil portait alors l’avantage à 4 buts (13-17, 39ème). E. Boitte rentrait en jeu et se faisait exclure 2 minutes ce dont profitaient les Gonfrevillais par Marmounier, Magoure et Carbon pour raccrocher (16-17, 43ème). Heureusement avec un F. Garcia impeccable dans ses buts le SMV tenait bon et menait encore et reprenait trois buts d’avantage. Encore une exclusion incompréhensible de V. Bungue le SMV se retrouvait à 5 , puis à 4 suite aux 2 minutes infligées à B. Pavoni à 4 contre 6 joueurs de champs, la mission devenait impossible pour les visiteurs qui égalisaient dans l’ultime minute (25-25, 59’30 » , Magoure). Il restait 7 secondes à jouer V. Bugue effectuait sa rentrée et après une longue course d’une trentaine de m, sur une belle passe de P. Marrochi, il crucifiait M. Kress et permettait au SMV  de l’emporter 26-25 à l’issue d’un final époustouflant.

Benjamin Pavoni nous confiait à l’issue de la rencontre: «  Je ne m’attendais pas à un match simple, je leur avait dit toute la semaine que cela allait être compliqué, ça l’a été, je crois qu’on a fait un début de match très, très timide, on n’est pas du tout dans l’impact défensif, on se fait tirer dessus, on les touches pas, vraiment endormis, ça ne me plait pas du tout, cependant on arrive ensuite à mettre un peu plus d’activité, on revient après le temps mort et puis on loupe le coche en première mi-temps, sur des immanquables, on se retrouve encore menés de 2 buts pour revenir au match nul à la mi-temps. Pis on fait un bon début de seconde mi-temps, où on prend 3 buts d’avance, on se retrouve alors avec une exclusion, il faut que je revoie l’action, parce qu’elle me parait tout de même sévère, c’était plus spectaculaire à mon avis qu’autre chose. Veljko qui avait déjà pris 2 fois 2 en 17 minutes. Nous voilà avec un secteur défensif à reconstruire, on est alors à 21-17 et tout à coup des exclusions incompréhensibles je me demande si dans le dernier quart d’heure on joue à 6 contre 6,  on joue à 5, voir 4 joueurs, sur des incompréhensions totales, enfin j’ai jamais vu un arbitrage comme ça, j’ai pas l’habitude de commenter l’arbitrage, mais je suis très étonné de ce qu’ils ont sifflés, j’ai pris un 2 minutes parce que j’avais un pied au-delà de la ligne alors que je ne parlais pas du tout à l’arbitrage, Bon bref, on va retenir la victoire et c’est peut-être pas plus mal de gagner à l’arraché comme ça pour les têtes, le championnat va être difficile, il va falloir que l’on progresse, il y a beaucoup de choses à dire sur le match et on va essayer de régler ça, petit à petit  au cours de la saison pour monter en puissance, mais bon on va retenir les 3 points de la victoire, c’était ce que l’on était venu chercher à Gonfreville, on est satisfait malgré tout. Et puis, un petit coup de chapeau à Gonfreville, qui à jouer crânement sa chance et qui n’était pas loin de repartir avec un match nul et je leur souhaite beaucoup de bonnes choses pour le reste de la saison« 

Gonfreville-SMV: 25-26 (12-12) 300 spectateurs dont 60 Vernonnais

Les joueurs: dans les buts: F. Garcia, P. Bonte, E.Boitte, S. Clémentia (6), C. Corneil (3), V. Indjic (1), A. Le Blaye1, P. Marrochi (5), M. Mendy(1), V. Bungue(7), A. Trottet (2), C. Dauvergne. manager B. Pavoni.

                                             v-Bungue      C-Corneil

Public