Dreux terrasse le SMV en seconde période 35-28 (14-14)

C’est le souffle coupé, presque KO debout que J. Delaporte analysait, « à chaud », cette rencontre           : » Résultat difficile à encaisser, on est groggy, malheureusement, je ne peux pas dire qu’on a fait une mauvaise entame, avec vingt premières minutes intéressantes puisque nous menions de 5 buts. Après on est rentré sur un premier temps faible en fin de mi-temps, ce qui permet à Dreux de revenir à la pause à égalité. Puis malheureusement, nos erreurs, l’énervement, des shoots précipités, une défense approximative, on avait travaillé sur la neutralisation de leur pivot, mais force est de constater on n’a pas réussi à l’appliquer comme souhaité. Après, nous nous sommes énervés et on a pris une leçon en deuxième mi-temps, et ça se traduit par un score fleuve, car on est complètement sorti de notre match. Face à une équipe qui était au début du match derrière et que l’on n’a pas su laisser à distance. Après avoir mené, on s’est littéralement liquéfié, on a commencé à louper des choses, à se faire sortir pour contestation de l’arbitrage, forcément ce n’était pas bon. Moi je prends la responsabilité de la défaite, maintenant il y aura quand même une mise au point à faire dès lundi soir et vite passer à la suite. Car force est de constater que c’est un très mauvais résultat. »

Donc pas de faux-fuyant pour le coach des « Rouges et Bleus » qui aura sans aucun doute beaucoup de travail la semaine prochaine pour recadrer ses troupes, tant sur le plan technique que sur le plan psychologique.

Les hommes et la marque:

SMV : dans les buts F. Garcia(cap.) 16 arrêts L. Breton. A. Delaporte (3), M. Legrain, M. Babic, S. Toure, K. Cabit (4), A. Pochet (7), M. Sidibe (1), J. Pitre (4), S. Laouini, B. Coeuré(1), S. Clémentia (5), T. Andreau (3). Manager J. Delaporte assisté de El-Hadji- Amar et de J. I. Cantore

Dreux: Dans les buts Drane (11 arrêts), Belotti (3), Beaumont J. (3), Beaumont D., Balimba (1), Barata (3), Sessou (7), Broussais, Mvumbi (6), Ghobani (6), Martino, Domanchin (1), Kabasele (6), Tuzolana A.(1). Manager Tuzolana F. assisté de Chevallier, Brouard et Noblas.