Bon match de travail pour le SMV (N1) qui bat Rouen (N2) 42-21

Plus de 200 personnes avaient répondu présent pour ce premier match amical de reprise. Un match de travail d’ailleurs qui se déroulait en trois fois 20 minutes.

L’honnêteté nous oblige à dire que la différence au score ne représente pas la différence réelle entre les deux équipes. En effet, le SMV alignait au compteur une semaine de plus d’entraînement ce qui est énorme lors d’une reprise de saison.

C’est le SMV, qui fort de ses deux semaines d’entraînement abordait les débats avec le plus d’envie, il fallait attendre 7 minutes pour voir Rouen ouvrir la marque alors que les « rouges et bleus » avaient déjà marqué 7 buts, avec un A. Pochet retrouvé (5 buts) et un F. Garcia impérial dans ses buts, auteur de 5 arrêts dans les 13 premières minutes, le sore indiquait alors 11-2 pour les locaux. B. Guillaume n’avait pas à élever la voix car les consignes étaient suivies à la lettre. À la fin de la première période, les hommes de F. Garcia regagnaient les vestiaires avec une avance déjà confortable 16-4.

Le coach local continuait à faire tourner son effectif pour la seconde période, match de travail oblige il continuait à essayer des « combinaisons » de joueurs avec un L. Lagier-Pitre et un T. Onchev, excellents à la distribution. Malheureusement moins concentrés avec une équipe de Rouen qui retrouvait des couleurs, les locaux ne l’emportaient que de deux buts 13-11, s’assurant quand même un confortable matelas d’avance (29-15).

Pour la troisième période, B. Guillaume alignait ce qui sera vraisemblablement sa défense N° 1 qui neutralisait l’attaque visiteuse. Heureusement en défense, les gardiens visiteurs à l’image de A. Briffard, limitaient la casse, mettant en échec les tireurs locaux. Mais finalement le SMV retrouvait des couleurs, A. Vergely, S. Clémentia et A. Pochet enfonçant le clou, le SMV l’emportant 42-21. Un grand bravo aux deux équipes pour le spectacle, à Rouen qui ne baissa jamais les bras et au SMV qui lui ne tomba jamais dans la facilité, appliquant jusqu’au bout les consignes prodiguées par le nouveau coach.

C’était l’heure des conclusions J. Gambier pour Rouen  » Pour nous c’était un premier match avec trois séances seulement, on savait que ce serai très dur, l’objectif c’était d’en prendre le moins possible, de bien travailler et d’être dans le langage commun qu’on s’était fixé cette semaine. Pour nous, c’était du positif, j’espère que l’on aura fait une bonne opposition au SMV.« 

Pour B. Guillaume : » C’était un vrai match de travail, l’adversaire nous a fait travailler et nous a créé quelques petits soucis sur des choses qui ne sont pas encore cadenassées, et on a manqué un peu de rigueur à partir du deuxième tiers-temps et au troisième tiers-temps sur les duels contre le gardien. Mais sorti de ça, je suis content, j’ai vu des associations différentes entre les joueurs de mon équipe, toutes les fonctions n’ont pas marché, mais c’est un point d’ancrage pour continuer à travailler ».

Laurent Lagier-Pitre excellent à la passe comme au tir.

La feuille de match