Belle victoire du SMV à Rennes : 28-25 (11-11)

Nous pourrions dire ; belle et précieuse victoire du SMV à Rennes, tant les « irréductibles Bretons » sont forts dans leur salle et c’est en effet leur première défaite de la saison dans leur salle. Pour cela, les Normands auront dû batailler ferme toute la partie. C’est privé de quatre titulaires que le SMV se déplaçait à Rennes, en effet, à J. M’Tima, N. Zeljic toujours arrêtés, venaient s’ajouter les blessures de Q. Gaillard, pas encore remis de son entorse et de J. Gourville et par manque de chance, dès le début du match, S. Clémentia devait renoncer, une hécatombe ! Le reste de l’équipe dans l’adversité faisait tout pour faire oublier ces absences, bien préjudiciables au collectif.et très vite, les camarades de F. Garcia (12 arrêts), exemplaire dans ses buts, prenaient les gouvernes du match mais avaient bien du mal à creuser l’écart (5-4, 8e), puis (7-4, 11e), mais les hommes de P. Le Meur ne lâchaient rien et bien aidés par N. Busson dans ses buts (11 arrêts), ils refaisaient peu à peu leur handicap pour égaliser à la 26e (10-10) la mi-temps étant atteinte sur la marque de 11 partout.

Le retour des vestiaires semblait profitable aux « Rouges et Bleus » qui reprenaient rapidement 3 buts d’avance (16-13, 37e). Mais encore une fois, rien n’était fait et chaque perte de balle de la part des protégés de B. Guillaume se payait régulièrement d’un but local ! À ce petit jeu, les Bretons égalisaient à 16 partout (40e). B. Gassama (8 buts), maintenait une légère domination des visiteurs. Deux pertes de balles permettaient aux locaux de passer devant (18-17, 43e). C’était au tour du SMV de faire de la résistance, répondant but pour but aux locaux. À la 52e, les Rennais étaient encore un but derrière et l’issue du match semblait des plus incertaines. Mais, les « Rouges et Bleus », sous l’impulsion d’un bon F. Garcia retrouvaient leur défense et, comme l’attaque se mettait au diapason, avec un L. Lagier Pitre (7 buts) à la baguette, le SMV creusait l’écart (26-22, 56e), la messe était dite, le SMV maîtrisait son sujet et l’emportait 28-25, une belle victoire qui récompensait un collectif solidaire qui tenait bon malgré les nombreuses absences du jour.

B. Guillaume ne cachait pas sa satisfaction : » Pas grand-chose à dire de ce match qui a été rude de bout en bout, je félicite l’ensemble du groupe pour la prestation globale, même si nous n’avons pas été toujours en réussite, au moins, on confirme que l’on a du mental et qu’on a envie de faire pour le mieux. D’autant plus que nous avons eu à faire avec un bon gardien en première mi-temps. »

Le SMV va rentrer au bercail cette nuit et va pouvoir panser ses plaies, A. Delaporte souffrant d’un coup à la cuisse et A. Vergely s’étant donné une petite entorse en fin de partie et ne parlons pas de L. Lagier-Pitre qui souffre à nouveau de ses adducteurs ! Bref, il faut s’attendre à une infirmerie bien garnie en début de semaine prochaine. Heureusement le championnat fait relâche et espérons que tous seront rétablis pour affronter Vernouillet dans une quinzaine de jours.

Les hommes et la marque :
SMV : Les gardiens F. Garcia,(12arrêts), L. Van Kets, A. Pochet (2), A. Vergely (1), L. Lagier (7), B. Gassama (8), S. Clementia, H. Bouteiller, T. Onchev (2), V. Indjic (3), A. Delaporte, F. Rodrigues-Fortes (5). Manager B. Guillaume assisté de J. M’Tima.

CP. Rennes Les gardiens Boulogne, Busson (11 arrêts), Charrier (3), Derbier (1), Handjou, Jacque-Boro (1), Laz (7), Marty (4), Minel, Ruellan, Saunier, Serinet (2), Thouminot (4), Vu (3). Manager P. Lemeur assisté de Cambarrat.