Les Séniors féminines avancent vers leur première victoire

Elle n’est pas encore là, la première victoire, mais il y a du positif, et l’espoir est vraiment présent face à des adversaires moins coriaces. Retour sur le match de samedi 18h face à Rouen.

Début de match plutôt timide pour le SMV. Le fait de jouer en lever de rideau de la N1M semble avoir crispé un peu les joueuses qui ne trouvent pas les solutions en attaque. Dès la 8e minute, Patrick Bonte pose son 1er temps mort.

En attaque, rien n’est alors respecté, on n’attaque pas le but, il n’y a pas de continuité. En défense, nous sommes trop gentil et on ne met alors aucun impact. Face à une équipe comme celle-ci, on peut vite prendre l’eau !

Après ce temps-mort, le projet de jeu est de nouveau respecté, ce qui permet de trouver plus de solutions et d’efficacité en attaque tout en encaissant moins de but. Le score est alors stable avec un écart de 1 à 2 buts jusqu’à la 17e (4-6). Le rythme côté SMV baisse un peu, et physiquement, cela devient plus difficile face à Rouen qui accélère. Les erreurs techniques évitables deviennent un peu plus légion et le SMV encaisse alors un 4-1.

Malgré cet écart, les filles se remobilisent avant la mi-temps pour revenir à 3 buts à la pause (9-12) tout en ayant eu l’occasion de n’être qu’à 2 buts avec un peu plus d’attention juste avant le buzzer.

La deuxième mi-temps démarre mal pour le SMV avec un 5-1 encaissé… 10-17 alors à la 37e minute… Patrick pose de nouveau un temps rapide pour ne pas prendre l’eau et arrêter l’hémorragie. Suite à ce temps mort, de nouveau, c’est la remobilisation ! Les filles arrivent à faire déjouer les rouennaises en attaque, récupèrent des ballons bien exploités sur grand espace et infligent un 4-0 avec Emma qui brille dans les buts avec 4 arrêts durant cette phase (14-17, 45e).

Malheureusement, la qualité et le physique des joueuses de Rouen va se faire ressentir et le fait de courir au score n’est jamais simple. Le relachement de fin de match entraine un écart un peu plus important à la fin du match (17-23).

La feuille de match.

Patrick Bonte fait le bilan en fin de match :

Il y a beaucoup de satisfaction sur ce match, je trouve qu’on avance vraiment et que le groupe est en train de se construire !

 

 

J

e suis très satisfait du comportement de 80% de l’équipe qui a répondu présent face à une équipe qui est bien plus forte que nous sur le papier !

 

 

Maintenant attention à ne pas s’enflammer. Certes, on progresse et on avance énormément avec ce jeune groupe mais il faut rester lucide et la réalité d’aujourd’hui, c’est que nous n’avons toujours aucune victoire ou match nul. Il faudra confirmer face à des équipes plus à notre portée et être prêt face aux équipes qui se batailleront avec nous pour le maintien.