Un SMV aux deux visages bat St Pryvé Olivet : 24-18 (10-11)

Pourtant, aucun des quelque 350 spectateurs présents, n’aurait misé sur les “Rouges et Bleus” à la 16ème minute, le tableau indiquait 8-1 pour les visiteurs qui, pratiquant un handball “champagne” semblaient s’envoler vers une victoire inéluctable, Féfé (23 arrêts), pourtant auteur de quatre arrêts ne pouvait à lui seul endiguer la déferlante visiteuse.

Poussés par un public qui n’avait pas abdiqué, les hommes de J. Delaporte retrouvaient peu à peu leur handball, le stress de “bien faire” à domicile pour un premier match disparaissait et à la pause, J. Pitre et les siens étaient revenus à un petit but, 10-11.

Dès l’entame de la seconde période, les locaux qui pratiquaient enfin leur handball revenaient à la marque et prenaient un avantage substantiel, (18-14, 39ème). Dès lors ce sont les visiteurs qui avaient toutes les peines du monde à franchir le barrage défensif local et lorsque c’était le cas, ils tombaient sur un Féfé des grands jours, qui avec ses 23 arrêts méritait bien d’être élu homme du match ! Au final, le SMV s’imposait 24-18 face à une belle équipe de ST Pryvé Olivet qui lui avait donné bien du fil à retordre ! Samedi prochain, encore un déplacement difficile à Billy-Montigny où il faudra confirmer.

Jérôme Delaporte, ne cachait pas sa satisfaction :” On est satisfait d’avoir commencé par une victoire à domicile, même si on a eu un petit “décalage horaire” dans le début du match. menés 8-1 au bout d’un quart d’heure avec une problématique, surtout en attaque où on perd beaucoup de ballons et on tombe sur un bon gardien, défensivement on se fait passer sur des situations qu’on avait identifiées à la vidéo. Mais on a eu le mérite de ne pas s’affoler, même si ça a paru long, on est revenu petit à petit pour recoller au score. Je pense que les garçons ont eu un peu de mal à rentrer dans le match, un premier match devant notre public, il y a sans doute eu un “mauvais stress” si on peut dire, en tout cas, on a rien lâcher. On savait que rien ne serait simple cette saison, on l’a dit la semaine dernière et on le répète aujourd’hui, 22 matchs, 22 combats, ça, se confirme encore ce soir. Deux sur deux, j’aimerais finir la série des trois matchs par une victoire à Billy la semaine prochaine.
Nous nous devons de remercier notre fidèle public qui nous a encore poussés ce soir et qui comme l’équipe n’a jamais baissé les bras.”

SMV : Dans les buts F. Garcia(23 arrêts), L. Breton (1 arrêt),  A. Delaporte (1),  S. Toure, J. Pitre (4), J. Charti (2),S. Sissoko (2), K. Cabit (3), M. Sidibé, V. Indjic (2), T. Andreau (2) S. Vitoux, S. Clémentia(1). Manager : J. Delaporte assisté de A. M’Baye

Saint Pryvé Olivet : Dans les buts Renaud (10 arrêts), Boursier, Dena, Arrondeau, Duschesne (3), Favereau, Guittard (2), Julien (4), Laverdure (1), Le Cheviller (4), Marmouget, Perrot,  Préciado (2), Renaud, Siquot (2),Manager Ahouari.

Fernando Garcia et ses 23 arrêts “l’homme du match”