Le SMV s’impose largement en seconde période face à Saran : 33-23 (18-16)

Les visiteurs auront tenu une mi-temps face au SMV avant de baisser pavillon en seconde période.
D’entrée de jeu, les “Rouges et Bleus” donnaient le ton, menant rapidement à la marque (4-0, 4ème). Mais Saran réagissait bien, profitant de quelques maladresses locales pour revenir à deux longueurs (4-2, 5ème), puis égalisait (5-5, 9ème). Piqués au vif les coéquipiers de F. Garcia (17 arrêts) reprenaient 5 longueurs (12-7, 14ème), bien servis par J. Charti, les pivots S. Sissoko (4 buts) et V. Indjic (7 buts) faisaient des ravages dans la défense visiteuse. Se produisait alors un incident qui aurait pu changer le cours des choses, victime d’une poussette alors qu’il était en extension, le maître à jouer du SMV, J. Pitre retombait mal et se blessait sérieusement. Le ressort se cassait du côté local et les hommes de Poirier revenaient à deux buts à la pause, 18-16.
Le début de seconde période était la copie conforme de la première, Les protégés de J. Delaporte retrouvaient leur handball et se détachaient pour mener rapidement (21-16, 34ème), les Saranais ne devaient pas se remettre de cette accélération et petit à petit, les camarades de S. Clémentia creusaient l’écart, d’autant plus que F. Garcia encore dans un grand jour multipliait les arrêts, annihilant les dernières velléités visiteuses. Finalement le SMV s’imposait de dix longueurs (33*-23), confortant ainsi sa première place.
J. Delaporte se montrait serein à l’issue de la rencontre :” Satisfait d’avoir obtenu cette quatrième victoire, la deuxième à domicile, face à une équipe de Saran qui a vendu chèrement sa peau. On savait que c’était une équipe qui pourrait être compliquée, des jeunes joueurs qui présentent de bonnes qualités. En première mi-temps, on a bien entamé le match, mais on n’a pas su garder notre écart de 4-5 buts, 16 buts encaissés, ça ne nous ressemble pas trop sur cette première mi-temps, malgré les arrêts de Fernando. En deuxième mi-temps, on a su faire l’écart assez rapidement et cette fois, le conserver et même l’amplifier. Malheureusement, la soirée est ternie par la blessure de Jordan Pitre qui passera des examens cette semaine, mais au vu de comment il est retombé et des cris qu’il a poussés, ça peut être une blessure qui l’éloigne longtemps des terrains. Bon courage à lui, on va le soutenir, ses coéquipiers et tout le club vont être derrière lui si jamais c’est une blessure grave. Donc, satisfait de cette victoire et maintenant on va se projeter sur le match de Plessis-Trévise la semaine prochaine.”

SMV : Dans les buts F. Garcia (17 arrêts), L. Demaire, T. Andreau, K. Cabit (8), J.Charti (4), S. Clémentia (3), A. Delaporte (1), V. Indic (7), J. Pitre (2), A. Pochet (4), M. Sidibe (1), S. Sissoko (3), S. Toure, S. Vitoux. Manager J. Delaporte assisté de A. M’Baye et de L. Breton.

Saran dans les buts Bodinier (4 arrêts, Gilet (2 arrêts), Allory (2), Diarra, Foucault (3), Gannac (2), Jahier (2), Lafougère (5), Linere (2), Martin, Pietre (1), Postec (1), Salignat (2), Texier (3). Manager Poirier assisté de Amiot et Viguier.

L’homme du match, J. Charti récompensé par Aurélie Blanchard  directrice de l’Agence Plaza

Partenaire du match.

  1. Accueil
  2. >
  3. Actualites
  4. >
  5. Equipe première
  6. >
  7. Le SMV s’impose largement...