Le SMV bat Rueil à l’issue d’une belle rencontre 39-36 (18-16)

Match disputé de bout en bout entre le SMV, actuel Leader et Rueil à la recherche d’une victoire pour remonter au classement afin d’envisager la montée. Après un match où chaque équipe a eu sa chance, ce sont les protégés de J. Delaporte qui ont eu le dernier mot, non sans trembler dans les dernières minutes de la rencontre.
Finalement chaque équipe aura eu sa période, après un bon départ des “Rouges et Bleus” (4-2, 5ème) ce sont les visiteurs qui passaient devant, Sossou (9 buts), et Lacritick (10 buts) commençant leur festival. Les hommes de F. Garcia devant s’employer pour stopper l’hémorragie et passer devant, J. Charty (9 buts), K. Cabit (9 buts) et le collectif local tournant à plein régime enchantaient un Grévarin bien rempli de quelque 800 spectateurs enthousiastes au vu du spectacle proposé. À la pause rien n’était fait, le SMV regagnant les vestiaires avec un écart de deux buts (18-16).
L’intensité de la rencontre ne diminuait pas en seconde période, les camarades de S. Clémentia donnaient l’impression de s’échapper (22-18, 35ème), mais les hommes de Guiselin n’abdiquaient pas et une nouvelle fois recollaient au score (23-21, 40ème). Il fallait vraiment quelques arrêts de belle facture par L. Breton pour empêcher l’égalisation. Quelques interceptions et contre attaques plus tard, le match semblait à nouveau plié (31-25, s). Mais les visiteurs n’avaient pas dit leur dernier mot et petit à petit, l’avance se réduisait pour le leader, et à 2 minutes du coup de sifflet final, deux buts séparaient les deux équipes (37-35, 58ème). Dans un dernier coup de reins, le SMV assurait la victoire l’emportant 39-36, jusqu’au bout du suspens.
J. Delaporte était satisfait du comportement de ses troupes :” Très content d’avoir rempli l’objectif comme je l’avais dit en avant match par une victoire et clôturer cette deuxième série de trois matchs qui nous amène à 6 matchs, 6 victoires. C’est vrai que je ne m’attendais pas à ce que ce soit un festival de buts des deux côtés. Comme quoi les scénarios de matchs sont souvent différents, les deux équipes sont rentrées dans une logique de stratégies défensives qui clairement n’ont pas fonctionné, chacun a été performant en attaque, chacun a eu ses temps forts et ses temps faibles, on a été menés de trois buts en première mi-temps, on a eu le courage et la bonne idée de revenir assez vite. Satisfait, les joueurs ont mérité un peu de repos dans cette coupure de trois semaines, ensuite on va retravailler physiquement et ensuite on va attaquer le bloc de cinq matchs qui va nous amener à la trêve hivernale. Félicitations aux joueurs, merci encore à notre fidèle public qui a encore été précieux ce soir et que je trouve de plus en plus nombreux et s’ils peuvent encore être plus nombreux la prochaine fois ce sera avec un réel plaisir.”

SMV : Dans les buts F. Garcia ( 1 arrêt), L. Breton 5 arrêts), T. Andreau (5), K. Cabit (9), J.Charti (9), S. Clémentia (5), A. Delaporte (2), V. Indic , A. Pochet (4), M. Sidibe, S. Sissoko(1), S. Toure (4), O. Dortkose, E. Raux. Manager J. Delaporte assisté de A. M’Baye et de J. Pitre

Rueil : Dans les buts Jourdan (8 arrêts), Leroy (1 arrêt), Boumoula (4), Bridier, Dubo (2), Faucherand (4), Guiselin (1), Keita, Lacritick (10), Lewis (2), Monneron, Oudin, Roudier (4), Sossou (9). Manager Guiselin C. assisté de D’Avrincourt.