Le SMV assure l’essentiel en battant Mélantois 30-28

Que ce fut compliqué pour les “Rouges et Bleus”, face à une équipe locale difficile à manier chez elle, les protégés de J. Delaporte auront dû batailler ferme durant 60 minutes pour conserver un substantiel avantage et ramener les trois points, c’était le but fixé même si le coach aurait aimé y voir la manière ! Mais compte tenu du contexte actuel, sans ses deux meilleurs buteurs et sans meneur de jeu patenté, il ne faut pas faire la fine bouche et ce SMV en pleine réorganisation doit vite retrouver ses marques.
Si Mélantois menait de deux buts en début de match, le SMV reprenait vite les commandes égalisant à la 13ème minute pour mener de 4 buts 5 minutes plus tard (7-11, 18ème). Mais les locaux arrêtaient rapidement l’hémorragie 14-17 à la pause.
Mélantois revenait des vestiaires avec beaucoup de conviction réduisant l’écart au strict minimum (18-19, 35ème). Une nouvelle fois, les camarades de F. Garcia portaient leur avantage à 4 buts (20-24, 47ème). Mais quelques balles perdues plus loin, Mélantois qui ne lâchait rien revenait à 2 longueurs (24-26, 55ème). À 11 secondes de la fin les locaux étaient à nouveau à une longueur (28-29), mais la balle était visiteuse et le SMV l’emportait 30-28, restant la seule équipe invaincue de la poule. J. Delaporte était satisfait du résultat, vraisemblablement mois du contenu, même s’il trouvait des circonstances atténuantes à ses joueurs :” On était prévenu, cette équipe avait fait des résultats intéressants contre La Plésseenne et Rueil, et par notre réseau d’entraîneur, on savait que c’était une équipe difficile à manier chez elle. On a très vite fait la course en tête, on avait les absences connues et très vite se sont rajoutés d’autres paramètres défavorables, S. Clémentia, rapidement pénalisé pour deux fois deux minutes Veljko qui n’a pas pu jouer le dernier quart d’heures souffrant des ischio-jambiers. L’objectif était d’éviter de perdre des points face à une équipe qui est dans le bas de classement, on l’a fait, après, pour le contenu, il y a comme d’habitude des choses à revoir, mais les joueurs ont su faire face, ils ne se sont pas éparpillés, car certaines choses auraient pu nous faire dégoupiller mentalement, ça n’a pas été le cas, on a fait rentrer O. Dortkose qui a su aussi apporter sa pierre à l’édifice, ce n’était pas facile pour lui de rentrer dans le groupe sans avoir beaucoup joué avec ses partenaires, mais il a été précieux dans ce qu’il sait faire lorsqu’il joue avec la B. Finalement on se dit qu’on a pris les trois points et que ce déplacement n’est plus à faire et que nos adversaires devront venir ici. Donc, sept sur sept, on continue à essayer de repousser notre première défaite le plus loin possible et on va préparer notre match de la semaine prochaine en soignant nos petits bobos et on va surtout continuer à travailler.”

SMV : Dans les buts F. Garcia , L. Breton , T. Andreau (2), K. Cabit (8),  S. Clémentia (9), A. Delaporte (2), V. Indic (3) , A. Pochet (4), M. Sidibe, S. Sissoko(1), S. Toure (1), O. Dortkose. Manager J. Delaporte .

Mélantois: Laforce, Louf(1), Delattre, Fache(5), Carpentier(2), Semelyn(3), Swinarsk, Obin(8), Boulenger(5), Derache(1), Donnaillie, Evrard(1), Shaff, Cordenier(1). Manager Ait Blal

  1. Accueil
  2. >
  3. Actualites
  4. >
  5. Equipe première
  6. >
  7. Le SMV assure l’essentiel...