Actualités Proligue

Le SMV remporte le derby à Cherbourg : 23-20 (11-8)

522

Benjamin Pavoni se montrait satisfait à l’issue de la rencontre, ne tarissant pas d’éloges sur ses troupes : »Je suis satisfait du résultat de cette rencontre gagnée sur un concurrent direct pour le maintien et surtout, satisfait de l’engagement des joueurs, ils ont fait preuve d’abnégation, et ont suivi les consignes. Certes, nous avons manqué de réussite en première période, mais ce match était un match avec une grande pression sur les épaules des participants avec peut-être encore plus de pression des Cherbourgeois qui sortaient de deux défaites consécutives chez eux. Un beau résultat pour nous, compte tenu de nos nombreuses absences. Oui, vraiment félicitation aux joueurs qui ont même résisté après l’égalisation à 19 partout en seconde période. »

C’est vrai, avant même la rencontre, les choses semblaient mal engagées pour les « Rouges et Bleus » , aux absences de R. Vital, P. Marrochi, N. Gautier, S. Massard venait s’ajouter celle de L. Dubois, sérieusement touché au pouce lors du dernier match ! excusez du peu. Bon nombre d’équipes aurait peut-être baissé les bras devant tant de malchance. Mais ce terme ne fait pas partie des gènes de B. Pavoni et de ses troupes.

Au contraire, ce sont les camarades de F. Garcia qui ouvraient la marque après six longues minutes par V. Indjic. Les locaux égalisaient par Cardinal, mais c’est encore V. Indjic qui donnait l’avantage aux siens. Les visiteurs menaient toujours les débats, la dernière égalisation Cherbourgeoise ayant lieu à la 17ème par l’ancien du SMV W. Manebard (6-6). A partir de ce moment les coéquipiers de C. Boe, chaud comme la braise (8buts), prenaient la direction du jeu (8-11) à la pause. La seule question ; allaient-ils tenir? A. Sarr (4buts), retrouvé donnait un avantage supplémentaire et les visiteurs se permettaient même de mener 15-9, avantage maximum (38ème, pénalty de S. Clémentia). Piqués au vif, les Cherbourgeois revenaient à la marque sous l’impulsion de Kermouche et surtout de R. Guillard pour égaliser à 17 partout à la 50ème. Le SMV restait calme, C. Boe, par 2fois et A. Sarr lui redonnant un avantage de 3 buts (20-17). Entre temps, F. Garcia avait, comme à son habitude effectué l’arrêt qu’il fallait. A. Canoine (5 buts) creusait un peu plus l’écart (22-17, 57ème). Encore une vive réaction de Cherbourg qui revenait à 3 buts, (19-22, 59ème), sur contre attaque de Manebard, mais les carottes étaient cuites et le SMV maintenait l’écart jusqu’à l’ultime seconde, 20-23.

Le SMV fait une belle opération, remontant à la 7ème place, devant Caen. Mais ce championnat fou, fou, fou n’a pas dit son dernier mot et des équipes comme Chartres et Pontault ont connu la défaite ! Prochain match, vendredi prochain, le SMV recevra Istres, actuel leader de la poule.

La feuille de match :

Billetterie en ligne

Classement ProLigue


Les équipes du SMV Handball

Facebook