8
Actualités Proligue

Coupe de la Ligue: Le SMV battu à Sélestat 31-21 (18-9)

349

Apprentissage difficile pour les hommes de B. Pavoni, les « Rouges et Bleus »  qui avaient dû, en plus des absences de R. Vital et F. Garcia, se passer de P. Marrochi, toujours souffrant de la cheville. Les joueurs du SMV auront tenu une bonne douzaine de minutes face aux Alsaciens (7-6, 12ème). Deux échecs plus tard et une exclusion permettaient à la « machine Sélestadienne » de faire le break et de porter son avantage à 7 buts (14-7, 22ème). Les locaux ne relâchaient pas leur effort et menaient de 9 buts à la pause, 18-9. Le SMV avait craqué en défense et le gardien local B. Ravensbergen se chargeant d’annihiler les dernières ambitions offensives des visiteurs.

Les camarades de C. Boe revenaient des vestiaires avec la ferme volonté de ne pas sombrer et ils allaient s’accrocher toute la deuxième période face à cette équipe de Sélestat qui ne baissait pas de régime. Le rapprochement n’était pas évident bien que D. Bulzamini ramenait l’écart à 8 buts , (21-13, 39ème) et (22-14, 42ème), mais les locaux ne lâchaient rien et reprenaient aussitôt leur course en avant portant leur avantage à 11 buts ( 28-17, 51ème). Ce devait être l’écart maximum, les joueurs de Saint Marcel Vernon contestaient toujours cet avantage à l’image de C. Boe et de V. Indjic, mais la messe était dite depuis fort longtemps et le SMV s’inclinait 31-21 face à une belle équipe de Sélestat dont les objectifs avoués étaient la remontée immédiate.

B. Pavoni analysait avec lucidité la rencontre :  » La Coupe de la Ligue n’était pas notre objectif, par contre ce match était une belle évaluation de ce qui nous attend dans le championnat, là nous rencontrions une équipe qui descend de D1 et qui finira sans doute dans le top 3.  Notre début de match a été intéressant, puis après 15 minutes nous avons pris l’eau, un trou d’une dizaine de minutes qui nous a couté cher ! Je suis quand même satisfait de l’état d’esprit des joueurs qui n’ont rien lâché en seconde période et ont ainsi travaillé pour les semaines à venir. »

C’est vrai, l’équipe est jeune et le gap entre la N1 et la Proligue est important et le travail reste le maître mot pour y arriver.

Rendez-vous vendredi prochain à 20h30 au Grévarin pour la première journée de championnat avec la réception de Nancy, un habitué de la Proligue.

Les hommes et la marque: SMV ; Dans les buts N. Gauthier L. Breton, D. Bulzamini (3), S. Massard (1), A. Pochet, L. Dubois (5), V. Indjic (3), A. Canoine (3), S. Clémentia, C. Boe (5), A. Mathinier, N. Slassi, A. Sarr (1), J. Poignant. Managers B. Pavoni et J. Delaporte .

Billetterie en ligne

Découvrez la nouvelle billetterie en ligne !

Classement ProLigue


Les équipes du SMV Handball

Facebook